FIN DE STOCK

Cîme 🌋

Nous avons fait la connaissance de CÎme et de son projet Trippin par hasard : quelques jours avant de nous rendre à Lyon, dans la boutique Au Vieux Campeur dans laquelle nos sacs à dos sont vendus, nous cherchions des aventuriers dans le coin, des jeunes avec un projet un peu original et proche de nos valeurs. Et on ne sait plus trop comment, on est tombées sur Trippin.

x x x 

Comment te présenterais-tu à un enfant de 5 ans ?

Je suis un peu comme Dora l'exploratrice : je pars en voyage pour apprendre et dĂ©couvrir plein de choses ; et enfin, j’écris mes histoires pour les raconter aux autres.

Maintenant, présente-nous ton projet (tu peux nous parler comme à des adultes).

Trippin, c’est le nouveau guide de voyage collaboratif, personnalisĂ© et interactif pour te permettre de vivre des expĂ©riences hors du commun. Comme chaque personne voyage diffĂ©remment, aprĂšs un petit test de voyage/personnalitĂ©, tu te verras recommander une Ă©dition du guide Trippin parmi 4 personnes diffĂ©rentes (et donc 4 Ă©ditions de Trippin) qui te correspond le plus.

Comment est nĂ©e l’idĂ©e de ce projet ?

C’est pendant un voyage au Groenland, en 2019, que je me suis demandĂ© pourquoi il n’y avait pas de guide pour ce pays. J’ai alors commencĂ© Ă  remettre en question les guides existant sur le marchĂ©. Depuis que je suis petit, j’aime avoir des guides de voyage que je transforme en souvenirs de voyage avec plein de petites choses dedans.

A quel stade en es-tu et quelle est la prochaine Ă©tape ?

Pour l’instant, nous sommes au dĂ©but du projet ! AprĂšs avoir bien montĂ© et organisĂ© le projet, nous sommes allĂ©s pendant 3 mois en Islande, c’était assez incroyable de voyager pour expĂ©rimenter et Ă©crire notre premier guide. Maintenant, il faut qu’on peaufine l’écriture et qu’on mette en page. La prochaine Ă©tape : publier et distribuer notre guide dans le plus de librairies possible !

Y avait-il un objectif précis ou bien le but de ce projet était essentiellement de kiffer ?

TrĂšs bonne question ! HonnĂȘtement, le projet est assez professionnel avec des objectifs bien prĂ©cis au dĂ©but, mais notre mot d’ordre est : si tu kiffes en voyageant et en Ă©crivant le guide, alors les lecteurs vont kiffer aussi ! Je pense qu’on ressentira vachement dans l’écriture si le rĂ©dacteur a kiffĂ© son voyage. En tout cas, j’ai bien l’impression que Fanny, Thomas et Alexandra ont bien kiffĂ© !

Partage-nous un truc que tu as appris/découvert et qui a changé ta vie.

Oula, il y a beaucoup de choses qui ont changĂ© ma vie : pas mal de discussions avec des inconnus, des locaux, qui t’apprennent vraiment leur culture et leur façon de voir les choses. Mais je pense que le mieux, c’est de dĂ©couvrir que si tu te donnes Ă  fond, tu peux toujours changer les choses Ă  ta façon.

Quelle est l’erreur qui a Ă©tĂ© la plus bĂ©nĂ©fique pour toi ?

Pendant mon premier mois en Islande, j’ai vĂ©cu plus de 15 jours sans AUCUN contact social (alors que je logeais dans des auberges de jeunesse, merci le Covid...) et j’aurais peut-ĂȘtre dĂ» partir un peu plus tard, surtout que l’hiver Ă©tait en retard ! Mais cette expĂ©rience a Ă©tĂ© assez incroyable parce que j’ai pu vachement apprendre sur moi, sur ma façon de rĂ©agir face Ă  la vraie solitude, que je n’avais peut-ĂȘtre jamais expĂ©rimentĂ©e avant.

Cites-nous une question à laquelle tu détestes répondre ?

“Peux-tu nous donner 5 qualitĂ©s et 5 dĂ©fauts ?”. Ce truc, ça me rend ouf.

Et une à laquelle tu adores répondre ?

“Raconte-nous le truc le plus WTF que tu aies vĂ©cu en Islande”.

Parlons un peu sac Ă  dos, quelle est la fonctionnalitĂ© rĂȘvĂ©e encore jamais vue pour le sac Ă  dos idĂ©al ?

Pour avoir voyagĂ© avec des compagnies low-cost dont les billets sont Ă  20€ aller-retour, mais oĂč la valise en plus coĂ»te 60€, je dirais que le sac idĂ©al est assez grand et qu’il est tellement possible de le plier qu’on peut le prendre dans un avion sans souci. Bon, tu me diras, il y a tout de mĂȘme les affaires dedans
 il faudrait trouver un moyen de tout compresser hahaha !

Un objet, un truc avec lequel tu te déplaces toujours ?

Jamais sans mon guide de voyage hĂ©hĂ©, et un stylo bien Ă©videmment. J’aime bien griffonner des trucs dessus, mettre des souvenirs, des photos, des plans, des tickets de caisse
 C’est un peu mon journal de bord perso.

Quelle est la photo avec ton sac Along que tu es le plus fier d’avoir prise pendant ce voyage ?

Sans hĂ©sitation, la photo devant le volcan en Ă©ruption. On Ă©tait au dĂ©but de l’éruption du volcan, on ne savait pas trop Ă  quoi s’attendre et, franchement, c’était un des moments les plus dingues de ma vie !
Et le sac Along toujours avec moi pour mettre mon appareil photo, mon drone et bien sûr une petite biÚre pour profiter du moment.

Quelle fonction de ton sac Ă  dos Along aimes-tu le plus ?

Je pense que la meilleure fonction du sac est la poche pour l’ordinateur. HonnĂȘtement, aprĂšs avoir essuyĂ© des neiges et des pluies battantes avec mon sac Along, mon ordinateur n’a jamais pris l’eau, alors bravo ! Et la doublure en mousse est assez agrĂ©able pour le dos en plus.

x x x

Précommandez le guide de l'Islande concocté par la joyeuse bande de Trippin en cliquant ici.